Comprendre les différents types de moteurs électriques et les pannes possibles

Les moteurs électriques sont des éléments incontournables dans la vie quotidienne, dans la mesure où vous devrez utiliser des accessoires électriques. Les équipements électriques, les appareils électroménagers et les voitures sont autant de matériels qui fonctionnent avec un moteur électrique. En fonction de la situation et de la pression qu’il subit, un moteur électrique peut parfaitement rencontrer des problèmes au cours de sa vie. Et suite aux plusieurs pannes qui affectent cet équipement, nous avons tenu à faire un point sur les cas les plus fréquentés. Sachez toutefois que seul l’intervention d’un électricien 75 pourrait être la solution à une panne de moteur, même si dans le rare des cas, il est aussi possible de les régler soi-même. Découvrez donc les différents types de moteur électrique ainsi que les problèmes possibles dans cette fiche.

La famille des moteurs électriques

Les systèmes de ventilation, la machine à laver, la pompe à chaleur, l’aspirateur, le démarreur de voiture, etc. sont tous des appareils qui nécessitent un moteur électrique pour fonctionner. Certes, l’objectif de cet élément reste le même, faire tourner une machine, quelle qu’elle soit. Mais d’un système à un autre, le type de moteur peut être différent. En général, il existe deux grandes familles de moteur électrique. D’une part, il y a le moteur à courant continu dont la vitesse et la puissance dépendent de la tension. D’autre part, le moteur à courant alternatif qui utilise la fréquence du signal pour être puissant. Ce sont les grandes familles de moteurs électriques, mais il existe aussi le moteur universel qui est un mélange de ces deux familles. Ce dernier type peut alors être alimenté en continu ou en alternatif. Si vous souhaitez connaître le moteur qui convient à vos besoins, électricien75 peut vous donner des conseils.

Les types de moteurs électriques et les appareils adaptés

En fonction de l’appareil électrique utilisé, suivant la vitesse souhaitée et selon la tension disponible, le moteur peut largement ou légèrement être différent.

Le moteur à courant continu

Sans grande surprise, le moteur à courant continu est alimenté par une tension continue qui peut être de 6, 12 ou 24 V par exemple. La vitesse de ce type de moteur est aux dépens de la tension, et en fonction de cette tension, la rotation du moteur peut aussi changer. A partir d’une tension alternative, le courant se transforme en tension continue à l’aide d’une alimentation spécifique qui est propre au moteur à courant continu. Ce type de moteur est le plus adapté en cas de besoin de plusieurs vitesses et de sens de rotation, et pour les appareils qui demandent un courant continu. Plus précisément, le moteur à courant continu est surtout utilisé dans les jouets, la robotique, les anciennes machines à laver, les visseuses sans fil, etc., sauf en cas d’exception. Aussi, le démarreur de voiture fonctionne avec un moteur continu puisqu’il doit fonctionner à vitesse constante. En effet, dans une voiture, on dispose généralement de 12 V continu de la batterie. Enfin, le moteur à courant continu se caractérise par sa petite taille, sa paire de charbons, et il est alimenté par deux fils.

En ce qui concerne les problèmes que peuvent rencontrer les moteurs à courant continu, ils ont souvent un souci au niveau des charbons. Surtout pour le démarreur de voiture, ces éléments sont les plus touchés par une panne. Mais il s’agit d’un problème facilement réglable avec l’aide d’un professionnel électricien 75.

Le moteur à courant alternatif

Ce type de moteur fonctionne immédiatement dès que l’on le branche sur un secteur électrique. En général, une prise électrique de 230 V suffit pour le mettre en marche, sans avoir besoin d’une alimentation particulière. Mais la puissance et la vitesse sont, comme l’indiquffe son nom, alternatif ou constant. Elles ne dépendent que du moteur lui-même. La vitesse est, en outre, en rapport avec la fréquence du secteur électrique. C’est-à-dire, si la fréquence est à 50 Hz, la vitesse de rotation est alors de 3000 tours par minute. Le moteur à courant alternatif est utilisé pour les appareils qui n’ont pas besoin d’une vitesse de rotation variable comme une tondeuse à gazon, une VMC, une pompe à chaleur, etc. Pour fonctionner, le moteur à courant alternatif requiert la présence d’un condensateur. Côté panne, il n’en subit pas fréquemment grâce à sa robustesse. De même, c’est un moteur qui ne demande que très peu d’entretiens, et parfois même aucun.

Le moteur universel

Le moteur universel est une association du moteur à courant continu et du moteur à courant alternatif. Il est largement utilisé dans l’outillage et les appareils électroménagers. Sa vitesse de rotation est guidée par une carte électronique et son alimentation peut être en continu ou en alternatif selon les besoins. Ce type de moteur dispose également de deux charbons et comme pour le moteur à courant continu, ce sont les éléments les plus exposés à une panne. Par ailleurs, il se pourrait aussi que le moteur soit dévissé, ce qui peut entraîner des problèmes de vitesse. Il est alors conseillé de le vérifier régulièrement. Enfin, il est fréquent que ce type de moteur soit soumis à un problème de connectique, notamment pour les aspirateurs.

Les autres types de moteurs électriques

Outre les moteurs électriques à usage domestique, il existe également plusieurs autres moteurs qui sont utilisés dans le domaine industriel. Différents en puissance et vitesse de rotation, ces types de moteurs sont généralement plus robustes et plus performants que les modèles cités précédemment.

Le moteur électrique pour compresseur d’air

Pour fonctionner convenablement, le moteur pour compresseur d’air nécessite une vitesse de 3000 tr/mn. Quant à sa puissance, elle dépend du volume de compression et du nombre de pistons. Pour un compresseur d’air professionnel à 500 litres, la puissance nécessaire est de 4 kW. Et pour un usage domestique, une puissance de 2 à 3 kW suffit largement.

Le moteur électrique pour bétonnière

Ce type de moteur dispose d’une vitesse de 1500 tr/mn au minimum et une poulie de 50 mm. Sa puissance dépend de son utilisation, mais au minimum, elle se situe entre 0,37 à 0,75 kW, notamment pour les petites bétonnières, soit 1 ou 2 sacs de ciment. Et pour les bétonnières plus importantes, avec une capacité de plus de 200 litres, la puissance du moteur est de 1,5 kW. Mais il est possible de trouver un moteur qui possède la puissance exacte pour chaque type de bétonnière. Pour les connaître, électricien 75 est disponible pour vous aider à choisir.

Le moteur électrique pour pont élévateur

Pour les ponts élévateurs, le type de moteur utilisé est identique à celui de la bétonnière, c’est-à-dire en 1500 tr/mn. Toutefois, le moteur utilisé pour ce type de travaux est soumis à un grand risque de court-circuit, de surcharge ou d’échauffement. Il est alors indispensable de le protéger, et pour ce faire, l’intervention d’un électricien 75 professionnel est requise. Par ailleurs, il s’agit aussi d’un moteur qui s’use facilement en fonction de la pression qu’il subit. Dans ce cas, vous devriez le remplacer, et encore une fois, il faudra faire intervenir un professionnel.